L’Odyssée du Dragon 2022
500 PERSONNES À LA DÉCOUVERTE DES MÉTIERS INNOVANTS DE L’INDUSTRIE

À l’occasion de la 11ème édition de la Semaine de l’Industrie, l’UIMM Littoral Pas-de-Calais, l’AFPI Formation Alternance Nord-Pas-de-Calais, La Fabrique Défi, Pôle Emploi et la Compagnie du Dragon se mobilisent autour de la deuxième édition de l’opération baptisée « l’Odyssée du Dragon ». Du 16 au 18 novembre, près de 500 personnes ont pu découvrir les métiers de l’industrie au moyen d’un double dispositif. D’une part, des ateliers interactifs et de ‘scoring’ permettent de tester l’adéquation des visiteurs à la diversité des métiers. D’autre part le témoignage des techniciens en charge du Dragon de Calais offre une vue concrète des débouchés possibles constituant le socle de l’exploitation de cet équipement culturel et artistique.

Des immersions en milieu professionnel pour mieux sensibiliser aux transformations du secteur

Organisée par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, la semaine de l’Industrie s’étend sur tout le territoire au moyen d’événements conviviaux qui n’ont qu’un seul objectif : promouvoir l’industrie et ses métiers. Elle permet aux collégiens, lycéens, apprentis et demandeurs d’emploi de découvrir que l’industrie propose des métiers d’avenir, des carrières passionnantes, formatrices, et porteuses de solutions innovantes dans tous les domaines.

À l’heure actuelle, les capacités de recrutement atteignent un niveau record, notamment dans le secteur de l’industrie, avec pas moins de 279 270 intentions de recrutement, soit une progression de plus de 24% par rapport à l’an dernier, selon la récente enquête de Pôle Emploi sur les besoins en main d’œuvre des entreprises. Du point de vue du Ministère du Travail, on ne dénombre pas moins de 55 000 postes à pourvoir. Malgré tout, cette impulsion reste freinée par les difficultés de nos industries à recruter les talents et les compétences dont elles ont besoin. Du côté des entreprises, 62% de ces recrutements sont jugés difficiles. Afin de pallier à ces problématiques de recrutement, l’organisation d’évènements tels que celui des « Semaines de l’Industrie » ainsi que des immersions professionnelles sont des moyens d’actions essentiels. 

« Une grande partie du public perçoit mal que l’industrie joue un rôle essentiel dans notre quotidien. D’ailleurs, trop peu se projettent dans une carrière scientifique et technique pour accompagner nos industries dans leurs transformations. Il est donc important que tout le monde comprenne que notre industrie est la colonne vertébrale économique et sociale de nos territoires. L’emploi industriel est donc un enjeu crucial aujourd’hui et dans les années à venir puisque de gros projets de réindustrialisation sont annoncés dans toute la France. En conclusion, on a besoin de donner envie d’aller dans l’industrie et il faut le faire tous ensemble ! » 
— Marie-Hélène Joly-Paillet, secrétaire générale de l’UIMM Littoral Pas-de-Calais

L’Odyssée du Dragon : une opération qui mise sur la rencontre et l’immersion

L’UIMM Littoral Pas-de Calais, AFPI Formation, la Fabrique Défi, Pôle Emploi et la Compagnie du Dragon s’associent pour porter cette manifestation sur le territoire calaisien en s’adressant à 500 collégiens, lycéens et demandeurs d’emploi. Du 16 au 18 novembre, un double dispositif permet d’aller à la découverte de plusieurs familles de métiers : conception industrielle, usinage, électrotechnique, chaudronnerie-soudage, maintenance… grâce aux ateliers déployés par l’AFPI et la Fabrique Défi. Au moyen de manipulations pédagogiques, de jeux digitaux et de casques interactifs, les participants peuvent découvrir les formations proposées par le secteur industriel du CAP au diplôme d’ingénieur, en passant par les certifications professionnelles.

« Il y a possibilité de découvrir tous les métiers proposés à l’aide de casques à réalité virtuelle/ VR, cela permet d’immerger les participants et leur faire découvrir pendant un quart d’heure, l’environnement industriel. Des quizz, mais aussi 3 à 4 stands sont proposés pour démystifier le monde de l’industrie et constituent l’essentiel du dispositif. Le tout est complété par les ressources de l’Afpi, notamment ‘l’Odyssée des métiers’ articulée autour de 3 thématiques : chaudronnerie, maintenance et électro technique. »
— Loïc Ledoux, Responsable Secteur « Recrutement/Formation/Prospective » de la Fabrique Défi

La Compagnie du Dragon : porte d’entrée vers une vision concrète des métiers industriels

À l’issue des ateliers théoriques, les participants passeront à la pratique ! Embarqués par le colossal Dragon de Calais de 72 tonnes de bois et d’acier, ils font connaissance avec les équipes techniques qui œuvrent à la magie du théâtre urbain. Si la vocation culturelle de l’équipement rayonne au-delà du territoire, sa réalité technique impose une rigueur et un pool de compétences hors-normes. La rencontre avec les dragonniers (machinistes), les vétérinaires (techniciens de maintenance dans les domaines de l’électrique, l’hydraulique, la mécanique, ou encore l’automatisme et la programmation), amène immanquablement à parcourir et découvrir les 60 métiers nécessaires à la naissance de cette œuvre d’art.

« De multiples métiers sont représentés dans notre travail, lors de la construction comme de l’exploitation, qui s’étendent du spectacle aux métiers d’art en passant par l’industrie et les technologies de pointe. L’humain et ses savoir-faire sont l’essence même du processus de création. À la croisée de l’art et de la technique, du récit de spectacle à la construction, le bestiaire calaisien est à la fois œuvre d’art et œuvre technologique. Ce qui est produit par les ouvriers, les artisans, l’ingénieur ou l’artiste, résulte bien de la superposition des gestes de chaque membre de l’équipe de construction, qui fait des machines des objets sensibles. Elles sont des prototypes toujours plus avancés, repoussant toujours plus les limites du mouvement propre à la philosophie de François Delaroziere en intégrant les contraintes actuelles. »
— Stéphane Ribeiro Da Ascencao, Responsable communication de la Compagnie du Dragon

Si l’action conjointe des partenaires a tout d’une opération de séduction, l’enjeu majeur réside aussi dans la coopération des établissements scolaires et de formation. Ainsi, 7 collèges et lycées ont participé à cette édition, parmi eux on compte le collège de Blériot – Sangatte, le collège Boris Vian à Marck ou encore le Lycée Pierre de Coubertin. Au total ce sont près de 500 élèves, demandeurs d’emploi ou personnes en voie d’insertion qui participent à l’opération Odyssée du Dragon 2022. Ils sont ainsi 200 participants de plus que sur la précédente édition tenue en 2021. 


Découvrir notre offre pédagogique