Le Dragon de Calais


Gardien de l’équilibre des mondes, le Dragon de Calais est une création pérenne qui accompagne la réhabilitation du front de mer de la ville. Ce saurien est pensé comme un élément structurant de la ville. Par ses déplacements, il maille le centre-ville et interagit avec les habitants et les visiteurs.


UNE MACHINE MONUMENTALE en vol sur calais la plage


Le Dragon de Calais est une construction colossale faite d’acier et de bois sculpté : la plus imposante et la plus technique jamais imaginée par François Delaroziere. Sa mobilité spectaculaire est inspirée des reptiles. Très expressif, il crache du feu, de la fumée et de l’eau sous différentes formes. De la brume s’échappe de son corps par une trentaine d’évents. Ses yeux, paupières, oreilles, bouche, langue et nageoires sont mobiles. Il peut se coucher, se lever, courir jusqu’à quatre kilomètres par heure et battre de ses ailes en toile épaisse. Sa peau de bois couleur opale couvre une surface de six cent mètres carrés. Quarante-huit passagers accèdent à son dos grâce à un escalier intégré dans sa queue.

On peut voir le Dragon de Calais par tout temps dans sa nef, ou en voyage sur le front de mer de Calais. C’est en embarquant à son bord que l’expérience prend toute sa dimension : grimpez le long de sa queue et flânez sur la plateforme panoramique couverte intégrée à son dos. Découvrez un point de vue imprenable sur Calais la plage et la Côte d'Opale. Le dragon s’éveille, un voyage unique de 45 minutes commence, au rythme de cet animal d’exception. 

FICHE D’IDENTITÉ


Hauteur : 10 à 12 mètres
Largeur :  5 à 17,5 mètres ailes déployées
Longueur : 25 mètres
Poids : 72 tonnes
Vitesse : 0 à 4 km / h
Propulsion : Hybride
Matériaux :  bois, métal, cuir, toile, cuivre
Manipulations :  4 à 6 personnes
Capacité :  50 personnes
Durée du voyage : 45 minutes environ


Pourquoi un dragon à calais ?


Cette créature hors norme est issue d’un mythe – fresque imaginaire relatant le récit d’une création originale – écrit par François Delaroziere. Depuis des millénaires, les hommes se transmettent ces histoires pour donner un sens au monde et à la vie. Si le mythe a aujourd’hui perdu de sa fonction structurante, il sert toujours la création d’un imaginaire collectif et permet ainsi l’introduction d’un dragon à Calais.

L’animal est à la fois de feu, d’air, de terre et d’eau. Il est à l’image d’un grand détroit du monde, d’un territoire brassé par le vent et les embruns, dont la frontière entre l’eau et la terre est poreuse. En choisissant de créer un dragon, François Delaroziere s’empare d’une figure universelle présente dans toutes les civilisations. Souvent symbole de puissance et associé aux quatre éléments, il adopte régulièrement la posture du gardien. L’étymologie du mot dragon signifie d’ailleurs « voir », « regarder avec acuité », il est celui qui veille un trésor. Représentation de l’union des contraires, il incarne aussi la fascination de l’inconnu. Il est dit que le monde est issu de leurs rêves. Dans le Nord on le sait assurément puisque les processions traditionnelles d’effigies de géants sont désormais classées au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Création pérenne qui accompagne la réhabilitation du front de mer de la ville, ce saurien est pensé comme un acteur structurant du territoire. Par ses déplacements, il maille la ville, interagit avec les passants et permet de créer un patrimoine imaginaire collectif et fédérateur. Il est la première étape d’un projet pensé en plusieurs phases qui accompagne la mutation urbaine de Calais sur quinze ans.

En savoir plus sur le projet de françois delaroziere


LE MYTHE DU DRAGON DE CALAIS


« Sous l’épaisse croûte terrestre, circulent de profondes galeries qui relient les mers et les continents. Parfois ces galeries se ramifient et s’élargissent au point de créer des mondes. Dans ces galeries évoluent des créatures fantastiques. De ce dédale enfoui, les grandes villes humaines sont les portes, elles ouvrent les passages qui relient le monde souterrain à notre monde.

Depuis l’aube des temps, ces portes sont scellées et maintenues fermées par des pierres sacrées. Les dragons sont les gardiens des mondes, ils sont les garants de l’équilibre. Lors des travaux menés pour étendre le port de Calais, les ouvriers ont descellé la pierre sacrée qui, sous la mer, verrouille la porte du Nord et protège la surface de la terre des mondes enfouis. Une créature fantastique a réussi à franchir la porte pour s’inviter dans notre monde. Les empreintes relevées dans le sable sont celles d’un gigantesque dragon… 

Les dragons existent sous toutes formes et de toutes couleurs, leurs pouvoirs sont puissants et chaque dragon est unique. Le dragon Bleu est à la fois de feu, d’air, de terre et d’eau, il est depuis toujours celui qui veille sur les terres et mers du Nord. Les dragons n’apparaissent aux hommes qu’en situations d’extrême nécessité, pour régler un conflit ou apaiser un mal. Ils sont naturellement bienveillants, mais peuvent aussi être sauvages et imprévisibles. »

 

EMBARQUEZ À BORD DU DRAGON DE CALAIS !

Prêt pour un voyage inédit ? Réservez votre voyage à bord du Dragon de Calais, une sortie insolite sur la Côte d’Opale, au rythme de cet animal d’exception ! Flânez sur la terrasse panoramique incrustée à son dos et partez à la découverte du nouveau front de mer de la ville de Calais ! 

Acheter mes billets