Les Machines Sentinelles


Au cours de l’été, notre équipe de dragonniers a capté un signal magnétique puissant émanant du Dragon de Calais. Nos premières conclusions laissent à penser qu’il s’agit d’un appel aux sauriens qui composent sa famille. Un Iguane Sentinelle, premier camarade ‘fixe’, a répondu à l’appel et s’apprête à élire domicile sur le parvis de la Cité du Dragon, à deux pas du front de mer.


UN IGUANE MANIPULABLE RÉPOND À L’APPEL DU DRAGON DE CALAIS


Dix mois après l’arrivée du dragon à Calais, un iguane rejoint l’aventure ! Appelé par le Dragon de Calais, il s’est installé sur un conteneur maritime non loin de lui. Il peut cracher de l’eau, se redresser, bouger la tête et la queue. Comme le dragon, il appartient à la famille des sauriens et sa longue épine dorsale, ses couleurs ocre et vert laissent à penser qu'il s'agit d'un mâle. En comptant le nombre de crêtes qui composent son jabot, que l'on appelle des fanons, nos vétérinaires estiment qu’il est âgé d'environs 13 ans. En attendant de rejoindre le Fort Risban, il garde la Cité du Dragon.

« Surgi des profondeurs de la Terre, Le Dragon de Calais a fait son apparition dans la ville et a décidé d’y rester. Il vit depuis sur le front de mer et évolue sur le parvis de la plage récemment rénové, face au ballet des ferries. Le sang qui coule dans ses veines est marqué de l’ADN des animaux qui le composent. Parmi eux figurent les iguanes et les varans.  Le dragon possède une force, il émet quotidiennement un signal magnétique, une onde si puissante, qu’elle rayonne au-delà des mers. C’est un appel à sa famille. Le premier à l’avoir entendu est un iguane. Il est en route pour rejoindre le dragon vers la fin de l’été. C’est l’Iguane Sentinelle du Fort Risban. Il sera bientôt suivi par d’autres sauriens. »


François Delaroziere, 

Directeur artistique de la Compagnie la Machine

FICHE D’IDENTITÉ de l'iguane sentinelle


Hauteur : 1,8 mètres
Longueur :  4 mètres
Poids : 910 kg
Matériaux :  bois, métal
Manipulations :  gratuitement par le public


Le machiniste, c'est vous !


François Delaroziere a imaginé dans l'histoire de notre famille de sauriens, des machines dites ‘sentinelles’ ou ‘d'observation’. Si elles ne se déplacent pas, elles restent de véritables œuvres en mouvement et complètent le bestiaire mécanique de Calais. Placées de façon à interagir avec les machines mobiles et les différents usagers de la ville, elles accompagnent pleinement la dynamique de réappropriation de l’espace urbain, mais aussi de l’introduction de l’art en ville. Elles sont manipulables gratuitement par le public et écrivent une nouvelle histoire à chaque mouvement qui naît de la participation des visiteurs.

Fièrement installées sur leurs rochers en acier corten, les machines sentinelles permettent à chaque visiteur de se glisser dans la peau de nos machinistes. Une commande légèrement déportée composée de manettes simples actionne les différents mouvements des reptiles, offrant la possibilité aux usagers de donner vie aux créatures en proposant leur propre spectacle. Tout un chacun peut ainsi expériementer autour du métier à la fois complexe et fascinant de machiniste, dont le rôle est essentiel dans la transmission des émotions suscitées par les mouvements du Dragon de Calais.

PLANIFIEZ VOTRE VOYAGE !

Prêt pour un voyage inédit ? Venez découvrir l’univers des machines, glissez-vous dans la peau d’un machiniste en manipulant l’Iguane Sentinelle ou réservez votre voyage à bord du mythique Dragon de Calais !

Comment Venir à calais ?